Ici, nous partirons

Installation In-situ dans le Lot, dans un champ entre Cazals et Gindoux, Juillet 2013.

Conception et réalisation d’une installation monumentale, décor d’une scène du film Ici, nous partirons de Loran Chourrau, production Le Petit Cowboy et Le Gros Indien.

Poteaux en bois de 1,5 M à 4,5M, branches d’arbres, ficelle, corde, tissus blanc, matelas gonflables, bâche agricole noire, piquets en métal.

L’oeuvre plastique, au service du scénario et de la narration, transforme un espace naturel en un espace de jeu qui est entravant, guerrier, pour symboliser le sentiment qui traverse un corps atteind par la maladie mais aussi pour faire écho au parcours que vit l’entourage du malade.

Elle laisse apparaître un paysage dans lequel les interprètes se jettent littéralement. Dans une première partie elle est constituée d’un espace au sol instable d’où naissent des branchages aux formes hybrides et chaotiques. Peu à peu le chaos s’organise en se structure. Les lignes deviennent droites, l’espace alors confus s’éclaircit et s’ordonne pour former un alignement de poteaux rigides traçant des chemins implacables qui finissent par former un écran noir.

L’installation formalise un parcours empli d’embûches mais aussi une élévation qui va jusqu’à la mort et s’inspire, pour la forme, de signes propre au cimetière. Elle est d’abord investie par les interprètes de manière guerrière, volontaire puis laisse la place à des présences fantomatiques.

Cette installation sera à la fois un espace de jeu pour les comédiens, danseurs, figurants mais aussi un espace à construire et déconstruire tout au long du tournage.

http://www.icinouspartirons.com/

 

icinouspartirons-gael guyon19

02_inp-install-erik-damiano19

03_install 13

05_install 20

06_inp-install-erik-damiano14

07_inp-install-construction-erik-damiano29

08_inp-install-erik-damiano08

09_install 22

10_inp-install-erik-damiano07

11_install 2

pendant le tournage:

perf 2

perf 13

perf 27

perf 62

perf 65

perf 67

perf 68

perf 69

perf masque 31

photos 1, 3, 4, 8, 10 à 20 de Gaël Guyon

photos 2, 5, 6, 7 et 9 d’Erik Damiano

un premier montage de Loran Chourrau diffusé à Sarancolin le 15 Février: